Alvine BIROKI: Un rêve d’entrepreneure devenu possible avec l’appui du RAPEC qui l’a orienté vers le NEPAD, partenaire de l’EPAB
Un rêve d’entrepreneure devenu possible avec l'appui du RAPEC qui l'a orienté vers le NEPAD, partenaire de l'EPAB

Alvine BIROKI: Un rêve d’entrepreneure devenu possible avec l’appui du RAPEC qui l’a orienté vers le NEPAD, partenaire de l’EPAB

Comme toutes les success stories, celle d’Alvine BIROKI mérite d’être connue et sa volonté de se réaliser appréciée. On a très rarement vu autant de détermination, de discipline, de travail acharné et de patience réunis chez une seule personne, et Alvine fait partie de ces personnes rares.

Le courage et l’humilité d’Alvine Biroki

Dans le cadre des activités du RAPEC, nous avons crée un groupe Whatsapp comme première plateforme de discussion. Peu de temps après la création de ce groupe, Alvine l’a intégré grâce au lien reçu dans un autre groupe Whatsapp.

Après la présentation (statuts, règlement intérieur, plan stratégique et opérationnel) du RAPEC, Alvine avait exprimé son envie de bénéficier de l’accompagnement du RAPEC. Elle soulignait par la même occasion qu’elle n’avait pas de ressources pour s’acquitter des droits de membre.

Ce discours avait séduit l’équipe dirigeante du RAPEC qui avait alors décidé de lui apporter son soutien.

Sur la voie vers l’autonomisation d’Alvine Biroki

Après des échanges privés avec Alvine, elle fut rédigée vers le Programme NEPAD Conduit par le Centre de Formation de l’Ecole Pratique d’Agriculture de Binguela (EPAB) où elle intégra le cursus de formation technique de trois mois comme boursière dudit programme.

Ets SOCAGRIC, Label Beleck

Au terme de ces trois mois, elle présenta son dossier au Centre d’Incubation des Entreprises Agro-pastorales (CIEA) de Binguela. Alvine sera acceptée dans cet incubateur où elle passera trois mois Boursière du NEPAD.

Durant ces trois mois, elle clarifia son projet de création d’entreprise: la Société Camerounaise Agro-industrielle de Condiments (Ets SOCAGRIC). Et c’est cette dernière qui produira la « purée de condiments verts prête à la consommation » sous la marque Beleck.

Avec patience, abnégation et volonté, elle se mit au travail sous l’encadrement des responsables du CIEA avec l’appui de quelques membres du RAPEC pour transformer son idée en projet réalisable. Au terme des trois mois d’incubation et d’un Comité de Crédit qui s’est tenu le 28 février 2019 à l’EPAB, son projet fut reçu. Ce qui a permis au NEPAD de lui attribuer une subvention et un crédit pour réaliser son projet. Son rêve peut enfin se réaliser !

L’aventure avec le RAPEC ne s’arrête pas là

Dans le cadre de ses missions, le RAPEC, à côté du NEPAD et du CIEA, accompagnera aussi Alvine à opérationnaliser son projet, à assurer son démarrage et son développement.

Le RAPEC lui procurera des compétences et des outils de gestion nécessaires. Ceci afin d’assurer un plein succès aux Ets SOCAGRIC et en faire un modèle de réussite pour la jeunesse camerounaise.

Alvine bénéficiera donc respectivement de :

  • Boutique Mbom pour référencer ses produits,
  • Formations entrepreneuriales, managériales et techniques,
  • Exposition médiatique sur tous nos supports de communication digitale (Site Web, Groupe Whatsapp, Groupe Telegram, Réseaux sociaux)
  • Un portrait dans le magazine la vitrine de l’entrepreneur,
  • Tous les outils d’accompagnement du RAPEC
  • Exposition sur de la Plateforme de notre partenaire EkoMarketHub pour vendre en ligne ses produits et bénéficier d’une large publicité.

Réalisez vos rêves d’entrepreneur avec le RAPEC !

Cet article a 4 commentaires

  1. Agréable surprise ma fille. Ceci n’est qu’un début pour d’autres réussites. Tous mes encouragements à l’équipe qui encadre cette jeunesse. Ce sera une dream team industrielle.
    Chaleureuses félicitations.
    Samuel BIROKI

  2. Très fière de toi grande soeur. Que le Très Haut t’accompagne dans ce projet. Et qu’Il te conduise plus haut que tes espérance.
    Merci a vous qui avez cru en elle et qui lui avez tendue la main.
    Linda ENOKA

  3. Félicitations Alvine.
    Tu es ce qu’on appelle la force tranquille. Bonne chance.

  4. Très belle histoire et modèle à suivre pour nous jeunes voulant entreprendre. Toute mes félicitations.

Laisser un commentaire

Fermer le menu